Frequently Asked Questions (FAQ)

Quelles maladies peuvent être traitées par l’homéopathie ?

Les maladies aiguës comme la diarrhée, les vomissements, les refroidissements, la toux, les maux de gorge, les maux d’oreilles, les angoisses liées aux examens, les maux de voyage, les coups de soleil etc. se traitent bien par l’homéopathie. Mais souvent, les patients se tournent également vers l’homéopathie lorsque d’autres thérapies ont échoué. Par conséquent, les homéopathes traitent aussi des maladies chroniques comme les maladies de la peau, l’asthme, les allergies, les migraines, les douleurs rhumatismales, les dépressions, les angoisses, les maladies nerveuses, les troubles dus au stress et à la surcharge, les insomnies, les vertiges, les maladies cardio-vasculaires, les troubles gastro-intestinaux, les problèmes de reins et de vessie, les maladies urogénitales, etc.

L’homéopathie dispose-t-elle d’un agent contre les bactéries ?

L’homéopathie ne dispose pas d’agent pour lutter directement contre les bactéries, les virus, les mycoses etc. Mais elle renforce l’organisme, la force vitale de l’individu, afin que son système de défense puisse s’ériger contre les agents pathogènes – l’homéopathie agit donc indirectement. Un traitement homéopathique constitutionnel permet de renforcer le système immunitaire. Cela permet à l’individu d’être épargné par les maladies infectieuses ou d’être affecté de manière moins virulente.

Pourquoi mon homéopathe ne me donne pas le nom du médicament qu’il me prescrit ?

Les patients qui connaissent le nom de leur médicament vont souvent s’informer sur internet ou dans la littérature. Cela peut influencer l’auto-observation sur certains aspects. Il est pourtant important pour l’homéopathe d’avoir un retour du patient le plus neutre possible sur les effets du médicament. Dans un deuxième temps, rien ne s’oppose à ce que l’homéopathe transmette à son patient le nom du médicament utilisé. 

Je ne connais pas les prédispositions médicales de ma famille d’origine. Puis-je toutefois suivre un traitement homéopathique ?

Idéalement, l’homéopathe devrait pouvoir connaître vos prédispositions familiales. Si cela n’est pas possible, une anamnèse approfondie est importante. Mais un traitement homéopathique est toujours possible. 

Un traitement homéopathique est-il efficace si l’on a recourt à des médicaments de médecine conventionnelle (allopathique) ?

Les médicaments homéopathiques et allopathiques n’agissent pas au même niveau. L’effet du médicament homéopathique peut donc se déployer malgré la prise de médicaments allopathiques. Un arrêt subit de médicaments allopathiques peut même être dangereux dans certaines circonstances. Il est important de toujours informer l’homéopathe de la prise de médicaments.

Quels coûts des traitements homéopathiques sont pris en charge par les caisses maladies ?

Jusqu’à fin 2017, tous les traitements qui sont effectués par un médecin avec une formation complémentaire dans le domaine de l'homéopathie sont remboursés par l'assurance de base. Ensuite, la méthode sera de nouveau évaluée sur la base de critères d'efficacité, de pertinence et économiques et le remboursement ou non par l'assurance de base sera décidé. Les personnes qui sont suivies par un homéopathe sans titre de médecin doivent disposer d’une assurance complémentaire pour que leurs frais soient remboursés.  Dans les deux cas, la franchise et la quote-part doivent être payées par le patient.

Existe-t-il des homéopathes qui sont spécialisés dans certains domaines comme c’est le cas dans la médecine traditionnelle ?

Fondamentalement pas, car les homéopathes ne traitent pas seulement la maladie mais ont une approche systémique du patient. Il y a toutefois des homéopathes qui ont acquis beaucoup d’expérience dans certains domaines et qui se sont spécialisés (par exemple maladies de la peau, problématiques spécifiquement féminines, maladies psychiques etc.).

Menu
Chercher