17.07.2020 | Lutte contre la pandémie: intégrer les approches des médecines complémentaires

La crise du coronavirus a montré que les médecines complémentaires ne sont guère prises en compte et ne sont pas intégrées dans les structures existantes. D’où la décision d’Edith Graf-Litscher, membre du Conseil national et Présidente de la Fedmedcom, d’introduire une motion.

[Translate to Französisch:]

Dans sa Motion 20.3597 «Prévention, traitement et suivi des épidémies et pandémies. Promouvoir la salutogenèse* et prendre en compte les médecines complémentaires», Edith Graf-Litscher demande qu’au moins un spécialiste des médecines complémentaires soit nommé au sein du groupe de travail sur les soins cliniques et de la Commission fédérale pour la préparation et la gestion des pandémies (CFP). De plus, le plan de pandémie doit être complété sur la base des enseignements des médecines complémentaires. La salutogenèse inhérente aux médecines complémentaires mérite en outre plus de recherches et l’attribution de fonds. Et pour la mise en œuvre du programme national de recherche «COVID-19», il est urgent que les méthodes de traitement intégratives soient prises en compte.

Menu
Chercher